Soutenez la pétition des personnels de la BNF

mardi 11 juin 2019
par  Fédération Sud CT

SOUTENEZ LA PÉTITION DES PERSONNELS DE LA BNF A DESTINATION DU MINISTRE DE LA CULTURE

Pourquoi populariser cette pétition initiée par l’intersyndicale CGT-FSU-SUD :
- parce que 304 postes ont été supprimés en 10 ans à la BnF
- parce que les négociations avec le Ministère concernant les moyens alloués à la BnF pour les 3 ans à venir vont bientôt débuter

SIGNEZ ET FAITES SIGNER ICI

M. le Ministre de la culture, donnez les moyens à la BnF d’assurer ses missions

Monsieur le Ministre de la culture,

La BnF, troisième plus grande bibliothèque au monde de par ses collections patrimoniales (40 millions de documents dont 15 millions d’imprimés), subit depuis 10 ans des restrictions budgétaires drastiques mettant à mal ses missions fondamentales.

Alors que son périmètre d’action n’a cessé de s’élargir (la numérisation de ses collections par exemple) et que des projets d’envergure se multiplient, le budget 2019 entérine de nouvelles destructions d’emplois portant à 304 le nombre de postes supprimés en 10 ans. Dans le même temps le budget conservation/restauration des documents, que la bibliothèque collecte depuis plusieurs siècles, continue sa baisse vertigineuse (5,6 millions d’euros en 2009 contre 2,7 millions en 2019).

Au quotidien, cette politique se traduit par :
· des conditions d’activités de plus en plus tendues et dégradées pour les personnels
· des budgets insuffisants dans tous les secteurs, que ce soit les missions fondamentales (collecter et conserver pour les générations futures, rendre accessible au plus grand nombre) ou les dépenses de fonctionnement courant.

Aujourd’hui, par manque de personnel, il faudrait par exemple augmenter le nombre de samedis travaillés par les agents, recourir à des contrats encore plus précaires, etc. Au-delà, il s’agit aussi d’anticiper la réouverture du site historique de Richelieu dont les horaires seraient élargis et les missions étendues (bibliothèque musée). Les conséquences, sont toujours les mêmes : demander aux agents de faire plus pour pallier le manque d’effectif.

Nous, personnels de la BnF, agents de toutes catégories, refusons cette politique porteuse de reculs et de dégradations de nos conditions de travail, d’abaissement de nos missions et de perte de sens de nos métiers. Nous réclamons des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins et des missions de la BnF ainsi que la stabilisation et la titularisation des personnels précaires.

Il en va désormais du devenir de la Bibliothèque nationale de France.

> SIGNEZ ET FAITES SIGNER ICI



Annonces

Mobilisatiuon du 1er juillet pour les EHPAD

La fédération Sud Collectivités Territoriales dépose un préavis de grève pour le 1er juillet 2019 de 00h01 à 24h.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels titulaires, stagiaires, contractuels et auxiliaires de la fonction publique territoriale et des établissements publics (y compris ceux présentant un caractère industriel et commercial) ainsi que les personnels titulaires et non titulaires de droit public exerçant leurs fonctions dans les sociétés anonymes et les établissements d’enseignement privé.

Ce préavis est destiné à permettre à tous-tes les agents-es de la fonction publique territoriale qui le souhaitent, de participer aux mobilisations et actions de grèves pour dénoncer les attaques contre la fonction publique et les services publics. Il a, notamment, pour but de dénoncer la situation des personnes travaillant dans des EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)
Téléchargez le préavis


Préavis de grève du 1er au 31 juillet 2019

Services Publics Zone à défendre

Parce que la Fonction publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, parce que les moyens existent pour mettre en œuvre des orientations de progrès social pour toutes et tous, le syndicat SUD Collectivité Territoriales, constatant que nos positions ne sont pas entendues et que nos propositions ne sont pas prises en compte, appelle toutes et tous les agent.e.s de la Fonction Publique Territoriale à des journées de mobilisation. Ce mouvement s’inscrit dans le légitime combat contre les réformes menées par votre gouvernement concernant l’ensemble de la Fonction Publique. Ces réformes sont des attaques contre un service public de qualité et égalitaire, elles affaiblissent la démocratie de proximité, l’égalité de traitement de tou.te.s les citoyen.ne.s et ainsi portent atteinte aux conditions de travail et d’emploi des agent.e.s. C’est pourquoi la Fédération SUD Collectivités Territoriales dépose un préavis de grève pour chaque journée du 1er au 31 juillet 2019. Téléchargez les préavis