PLUTÔT UN MOIS DE GALÈRE QUE DES ANNÉES DE MISÈRE !!!!

mercredi 11 décembre 2019
par  Fédération Sud CT

Alors que les retraites des territoriaux sont déjà parmi les plus faibles (1174 euros brut en moyenne, source DGFIP), le projet Macron-Delevoye va les faire plonger encore davantage !

Avec la réforme, la retraite moyenne sera de 1000 euros

Le minimum vieillesse pour toutes et tous, c’est ça le système universel ?

Pour éviter la pauvreté demain, la grève aujourd’hui !

Car si la réforme injuste de Macron-Delevoye passe maintenant, il sera difficile de faire marche arrière et de reconstruire un système juste et équilibré ! Les retraité.es de tous les pays qui se sont engagé.es dans cette voie en paient le prix fort. Les suédois.ses ont perdu plusieurs centaines d’euros en passant au système à point, pendant que les retraité.es allemand.es comme les anglais.es sont obligé.es de retravailler pour finir les fins de mois. C’est cette perspective que nous devons combattre..

POUR GAGNER CETTE LUTTE, TOUS ET TOUTES DOIVENT ENTRER DANS L’ACTION.

Nous devons donc être nombreuses et nombreux, à participer aux manifestations du samedi 14, du mardi 17 et du jeudi 19 décembre et à faire des journées mortes dans les mairies, départements, régions, etc... Plus de cantine scolaire, de ramassage des ordures ménagères, de transport scolaire, plus de services sociaux, plus d’état civil...

PARTICIPER AUX MANIFESTATIONS ET FAIRE GRÈVE AUJOURD’HUI, C’EST PROTÉGER L’AVENIR.

Contre la réforme des retraites et malgré la campagne de désinformation, cheminot.es, enseignant.es, soignant.es, salarié.es du privé, fonctionnaires notamment territoriaux, retraité.es, étudiant.es..., nous sommes des millions mobilisé.es, en grève, en manifestation, sur les ronds points ou participant à des actions de blocage de l’économie ! Nous l’avons toutes et tous compris, après la casse du code du travail, après la casse des indemnités chômage... ils veulent baisser le coût du travail, baisser nos retraites et offrir nos cotisations aux assureurs privés, comme l’a confirmé l’information sur la collusion de Delevoye avec le monde des assurances et des fonds de pension. Et pourtant, toutes les études le montrent : les travailleuses et travailleurs n’ont jamais autant produit de richesses. Richesses chaque jour plus inégalement réparties ! Les annonces du 1er ministre aujourd’hui confirment la volonté de Macron de passer en force, et d’accompagner ce monde en décomposition qui génère la précarité, le chômage, la misère, la casse des protections sociales, des services publics, des solidarités...

Agent.es territoriaux, nous sommes particulièrement concerné.es par ce projet de réforme

Parce que nos salaires sont bas, parce que nous sommes 64% de femmes, parce certain.es ne touchent aucun régime indemnitaire, parce que, pour ceux et celles qui en bénéficient, il peut nous être supprimé du jour au lendemain ou soumis au mérite, parce que l’explosion des maladies professionnelles et de la pénibilité au travail ne nous permettront pas de travailler jusqu’à 64 ou 65 ans, parce qu’ils veulent détruire et privatiser nos services publics, parce qu’ils veulent casser notre statut, nous devons nous engager sans réserve dans la mobilisation.

Mobilisation contre les retraites, mais aussi mobilisation contre leur monde.

Ce monde fait d’injustice où ils baissent les APL, pour les moins riches, tout en augmentant les indemnités de logement des députés ! Parce qu’ils privent nos services publics des nécessaires financements tout en offrant des milliards d’euros aux patrons (CICE) sans aucune création d’emplois ! Parce que les profits des grandes entreprises explosent !

Tou.te.s et tous ensemble... sinon nous perdrons !

On l’entend dans toutes les manifestations, c’est toutes et tous ensemble que l’on va gagner ! Les cheminot.es et enseignant.es, aujourd’hui les plus mobilisé.es, ne gagneront pas seul.es. Il n’y a jamais de grève par procuration gagnante ! Avec nos petits salaires, en cette période de fêtes, la mobilisation implique des sacrifices. Dire le contraire serait méconnaitre nos difficultés quotidiennes, et mentir. Plus nous serons nombreuses et nombreux dans l’action, plus vite nous gagnerons et moins importants seront les sacrifices !

Se saisir de toutes les occasions pour renforcer la mobilisation... et gagner !

Malgré les difficultés, nous continuons à penser que seule une mobilisation interprofessionnelle, durable, par la grève reconductible bloquant l’économie, permettra de construire le nécessaire rapport de force et de faire reculer le gouvernement. Sans l’attendre, nous appelons à se saisir de toutes les mobilisations : en développant la solidarité avec les salarié.es en grève, en rejoignant les actions de blocage et en se mobilisant sur toutes les actions locales et sur les jour-nées nationales déjà annoncées.

Face à la fébrilité du gouvernement, les prochains jours seront décisifs pour gagner le retrait de la réforme des retraites. Chaque agent.e territorial.e a sa place dans la possible victoire qui s’annonce.

Le moment est peut être venu d’imposer un autre monde !


Documents joints

Imposer un autre monde !

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois