Retraite : rien n’est joué, nous exigeons le retrait !

mardi 14 janvier 2020
par  Fédération Sud CT

Quoi qu’en disent les médias, les dernières mobilisations ont été trés importantes, que ce soient les taux de grévistes, dans les manifestations, dans les initiatives locales de convivialité, d’information et de blocage. Malgré la propagande du gouverne-ment, et des médias à sa botte, la population reste très majoritairement opposée à cette réforme des retraites par point.
En effet, tout le monde l’a bien compris, cette réforme vise à nous faire travailler plus longtemps, à gagner moins, à amener celles et ceux qui le pourront à se payer des assurances privées (Black Rock...), à casser les solidarités entre les générations. L’exemple suédois, où cette réforme a été appliquée, est très éclairant avec des baisses de pensions importantes.

NOUS AVONS RAISON D’ÊTRE INQUIET.ES !

Travailler plus longtemps ? Combien d’agent.es sont en situation d’inaptitude physique à 45 ou 50 ans ? Comment imaginer de travailler jusqu’à 64 ou 65 ans ? En France, à 55 ans et plus, 1 salarié.e sur 2 ne travaille plus, du fait de maladies, d’accidents du travail et du chômage.
Imagine-t-on un agent technique monter sur une échelle pour changer une ampoule dans une classe à 65 ans ? Ou un pompier monter jusqu’au 10ième étage pour sauver des gens d’un incendie ? Imagine-t-on une auxiliaire de puériculture ou une enseignante s’occuper de très petits enfants à 66 ans ? Un animateur de 64 ans avec des ados ou un éducateur sportif faire du foot ?

Gagner moins ? D’après le ministère des finances, la retraite moyenne d’un.e agent.e territorial.e est de 1174 euros. Peut-on imaginer de gagner encore moins ?

LE GOUVERNEMENT FAIT SEMBLANT DE RECULER SUR L’ÂGE PIVOT

Samedi, le gouvernement a annoncé le "retrait provisoire" de l’âge pivot. Les directions nationales de la CFDT, de l’UNSA et de la CFTC se sont engouffrées pour annoncer leur "retrait" de la mobilisation. Y étaient-elles rentrées ? La réponse de leurs militant.es n’ont pas tardé : la CFDT cheminots et l’UNSA ferroviaire ont annoncé que la mobilisation continuait ! Comme d’ailleurs les syndicats CFDT, UNSA et CFTC des services publics parisiens.

Dans le projet de loi envoyé au conseil constitutionnel, l’âge pivot est remplacé par l’âge d’équilibre. Le gouvernement refuse de prendre l’argent où il est et les mesures nécessaires : taxer les dividendes des grandes entreprises (qui ont explosé à la bourse de Paris !), imposer l’égalité salariale entre les femmes et les hommes et combattre réellement le chômage (deux mesures qui rapporteraient des milliards de cotisations), et si nécessaire augmenter les cotisations patronales. Il ne reste donc qu’à allonger la durée de vie au travail pour équilibrer les comptes, et de reculer l’âge de départ à la retraite, ce que ces directions syndicales concernées vont faire semblant de négocier d’une manière ou d’une autre.

IL N’Y A PAS D’AUTRES SOLUTIONS QUE LA MOBILISATION

Les cheminot.es, les enseignant.es... l’ont bien compris. Ce gouvernement ne reculera que face à une mobilisation énorme. Elle l’est déjà par sa durée, mais pas assez par le nombre de grévistes, par le nombre de manifestant.es, par le blocage encore insuffisant de l’économie. Les agent.es territoriaux ont toute leur place à prendre dans ce mouvement car les cheminot.es ne gagneront pas seul.es. C’est ce à quoi nous vous invitons dans les prochains jours.

À se mettre en grève le 14 janvier et à poursuivre le 15 par des actions sous toutes leurs formes.

Et le 16 janvier à une nouvelle journée d’action de grève et de manifestations interprofessionnelles.

Continuons le combat ! Il faut élargir le mouvement, généraliser la grève reconductible jusqu’au retrait du projet de loi !

IL VAUT MIEUX QUELQUES MOIS DE GALÈRE, QU’UNE RETRAITE DE MISÈRE !


Documents joints

PDF - 668.1 ko

Portfolio

rRen n'est joué, nous exigeons le retrait (...)

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291

Annonces

Dossier spécial retraite

Le 20 on ne lâche rien

une nouvelle journée de convergence de grèves et de manifestations le 20 février

Une lutte déterminée, un gouvernement fébrile !

Le combat contre la réforme des retraites depuis le 5 décembre connaît déjà une durée historique.
Face à un gouvernement qui ne cesse de mentir
un gouvernement d’un cynisme absolu envers « celles et ceux qui ne sont RIEN ».
Lire le tract de SUD CT

Le retrait, point

Lire le communiqué intersyndical

Préavis de grève national reconductible du 1er au 29 février 2020

Retrouvez l’ensemble de nos prévis de grève pour la période du 1er au 29 février
en cliquant ici

Caisses de grève

Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève !
Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève, parce qu’ayant le statut d’indépendant-es, retraité-es, sans emplois...
Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent et peuvent soutenir la lutte par cet autre moyen, voici les infos de caisses de grèves et pot de soutien des syndicats de Solidaires.
Ces informations seront mises à jour régulièrement.
Sur le site de SOLIDAIRES

Comprendre la réforme des retraites en 7 Minutes - notre vidéo

Retraites : arnaque et double peine !

Avec Annie et Karim voyez comment nos retraites ET nos salaires vont baisser !

La situation des femmes va s’aggraver affiche

Retraites : La situation des femmes va s’aggraver !

Dossier "retraites" de la fédération SUD CT
- affiches, tracts, etc.

Voir aussi le dossier de SOLIDAIRES