Réforme territoriale ... un redécoupage à la hussarde !

Communiqué de l’Union Syndicale SOLIDAIRES
vendredi 18 juillet 2014
par  Fédération Sud CT

Ce vendredi 18 juillet, après une nuit de débats,l’Assemblée nationale a adopté par 52 voix pour (dont certaines à droite) et 23 contre, la nouvelle carte à 13 régions proposée par les socialistes.

La nouvelle carte en métropole, ferait passer le nombre de régions de 22 à 13 (Corse comprise) : fusion des régions « Poitou-Charentes et Limousin et Aquitaine », « Nord-Pas-de-Calais et Picardie », « deux Normandie », « Alsace Lorraine et Champagne-Ardenne », « Rhône-Alpes et Auvergne », « Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon », « la région Centre restant seule » et ce malgré la colère de certains représentants des régions concernées.

Sans doute, pour la plupart, préoccupé-e-s par leurs propres intérêts, ces élu-e-s en ont tout simplement oublié l’essentiel, c’est-à-dire de se mettre à la place de la population, à qui personne ne juge utile demander son avis.

Encore une fois ce passage en force, sur un sujet particulièrement sensible, illustre, si besoin était, à quel niveau notre démocratie parlementaire s’exerce :
- obéissance aveugle aux consignes venues d’en haut,
- sujet trop complexe pour le bas peuple... donc inutile de lui permettre d’en débattre et de se prononcer, à défaut de référendum, au travers de débats publics.

Solidaires considère que la question de la décentralisation, présentée par le gouvernement, est en réalité une « centralisation délocalisée » vers les métropoles et les super régions.

Cette réforme va encore bien plus éloigner l’usager des lieux de décisions et des services publics. Les parlementaires se sont ainsi
trouvés confrontés à un étrange exercice : décider d’un redécoupage
administratif géographique (au demeurant plutôt absurde d’un point de vue géographique, historique,économique et sociologique) sans d’abord se préoccuper des besoins en missions de service public et des éventuelles répartitions des rôles entre les différents niveaux de collectivités (Etat, région, département et commune).

Pour Solidaires, le redécoupage des régions n’est que l’accessoire d’un processus dont les conséquences, au quotidien, seront pour
beaucoup des plus percutantes. Dans le projet de réforme
territoriale de l’Etat qui se profile, il y aura une révision des implantations des différents réseaux ministériels. L’ensemble des missions sera revu, voire pour certaines, « abandonnées » et les réductions d’effectifs devront coller à cette nouvelle réalité.

Les préfets de ces super régions disposeront de nouveaux leviers de pouvoir. Ils pourraient être secondés par des « délégués territoriaux ». Ainsi, entre les présidents des métropoles, les super préfets, et les délégués, c’est l’époque des anciens fermiers
généraux qui revient !

Cette façon de faire est la meilleure manière pour enterrer de façon définitive le vrai débat sur la question du rôle de l’Etat dans notre société.

Depuis plus de deux ans, c’est le « changement » qui est réclamé
mais pas celui que le gouvernement impose aujourd’hui !


Documents joints

Découpage territorial
Communiqué de SOLIDAIRE

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Annonces

Dossier spécial retraite

Rien n’est joué, nous exigeons le retrait !

Quoi qu’en disent les médias, les dernières mobilisations ont été trés importantes, que ce soient les taux de grévistes, dans les manifestations, dans les initiatives locales de convivialité, d’information et de blocage. Malgré la propagande du gouverne-ment, et des médias à sa botte, la population reste très majoritairement opposée à cette réforme des retraites par point.Retour ligne automatique
En effet, tout le monde l’a bien compris, cette réforme vise à nous faire travailler plus longtemps, à gagner moins, à amener celles et ceux qui le pourront à se payer des assurances privées (Black Rock...), à casser les solidarités entre les générations. L’exemple suédois, où cette réforme a été appliquée, est très éclairant avec des baisses de pensions importantes.
Lire le tract

Grève et mobilisation les 9, 10 et 11 janvier

organisons des journées mortes dans les mairies, départements, régions
Lire le tract

Caisses de grève

Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève !
Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève, parce qu’ayant le statut d’indépendant-es, retraité-es, sans emplois...
Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent et peuvent soutenir la lutte par cet autre moyen, voici les infos de caisses de grèves et pot de soutien des syndicats de Solidaires.
Ces informations seront mises à jour régulièrement.
Sur le site de SOLIDAIRES

PLUTÔT UN MOIS DE GALÈRE QUE DES ANNÉES DE MISÈRE !!

Alors que les retraites des territoriaux sont déjà parmi les plus faibles (1174 euros brut en moyenne, source DGFIP), le projet Macron-Delevoye va les faire plonger encore davantage !
Avec la réforme, la retraite moyenne sera de 1000 euros
Le minimum vieillesse pour toutes et tous, c’est ça le système universel ?

Pour éviter la pauvreté demain, la grève aujourd’hui !
Lire la suite

Communiqué de SUD Collectivités territoriale suite à la grève générale du 5 décembre :

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE RETRAIT DU PROJET DE REFORME DES RETRAITES

Cette journée de grève générale du 5 décembre, sans précédent depuis plusieurs années, a réuni plus d’1 million 400 000 manifestant.es.
Dès aujourd’hui, plusieurs secteurs du public et du privé (SNCF, Éducation, RATP...) ont voté dans leurs AG la reconduction de la grève.
Dans plusieurs collectivités, des services sont en grève reconductible comme à Marseille ou Toulouse.

Le gouvernement ne peut plus ignorer l’ampleur de cette mobilisation qui marque le refus total de cette contre-réforme des retraites qui ne peut-être ni amendée ni négociée.
Mais cette journée du 5 n’est qu’une première étape. Seule une forte mobilisation fera reculer Emmanuel Macron et son gouvernement.
La fédération SUD CT appelle les agent.es territoriaux à rejoindre massivement le mouvement de grève reconductible impulsé par les cheminots, la RATP, l’Éducation, les raffineries...

Pour organiser la grève dans nos lieux de travail nous appelons à organiser des as- semblées générales unitaires avec la CGT FO la FSU.
Nous appelons tous les secteurs à converger et à amplifier les manifestations du 10 décembre pour exiger le retrait pur et simple du projet d’une retraite par point.

Le 6 décembre 2019
Téléchargez le communiqué

Préavis de grève journalier du 1er au 31 janvier

Sous un prétexte de simplification, le gouvernement tente de mettre en place la réforme des retraites avec un système à points. En fait, il a pour objectif de nous faire travailler plus longtemps et de diminuer le montant des pensions. Notre système de retraite actuel doit être amélioré. Ce qui signifie : gagner de nos nouveaux droits. C’est la question de la répartition des richesses qui est centrale, à l’heure où les distributions de dividendes et les exonérations de cotisations sociales battent des records.
Retrouvez l’ensemble de nos prévis de grève pour la période du 1er au 31 janvier en cliquant ici

Comprendre la réforme des retraites en 7 Minutes - notre vidéo

Retraites : arnaque et double peine !

Avec Annie et Karim voyez comment nos retraites ET nos salaires vont baisser !

Retraites : La situation des femmes va s’aggraver !

Dossier "retraites" de la fédération SUD CT - affiches, tracts, etc.

Voir aussi le dossier de SOLIDAIRES