Votons Solidaires aux élections TPE-TPA 2016 !

vendredi 7 octobre 2016
par  Fédération Sud CT

Du 28 novembre au 12 décembre 2016, cinq millions de salarié-es de Très Petites Entreprises (TPE), des très petites associations, des particuliers employeurs vont élire leurs représentant-es syndicaux-ales. Salarié-es de structures de toutes tailles et même dans la fonction publique, nous avons toutes et tous un rôle à jouer !
Salarié-es des très petites entreprises (TPE), de très petites associations (TPA) ou du particulier employeur, du 28 novembre au 12 décembre 2016, nous voterons pour choisir le syndicat qui nous représente le mieux.

Pourquoi voter ?

Dans chaque région, nous élirons 10 représentant-es syndicaux issus eux-aussi de TPE.
Ces élections permettront aussi de renouveler nos conseiller-es prud’hommes !
Pour favoriser un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale !

Où, quand, comment voter ?

Le vote se déroulera du 28 novembre au 12 décembre 2016, par courrier ou sur internet.

Comment s’informer ?

le site de la campagne #VotonSolidaires
L’événement facebook
le compte twitter@SolidairesTPE

Pour voter "SUD Collectivités Territoriales" Votez "Solidaires"

Vous ne travaillez pas dans une TPE ?

Parce que nous connaissons toute et tous un ou des salarié-es TPE, nous pouvons participer à cette ambition. Autour de nous, auprès des électrices et des électeurs que nous connaissons ou croisons tous les jours, faisons connaitre Solidaires !

Appelons à voter pour les candidat-es présenté-es sur les listes régionales Solidaires.
JPEG - 37.8 ko


Annonces

Appels à la grève

Communiqué Solidaires - Préavis de grève

Solidarité avec les travailleur-euses de Guyane !

L’Union syndicale Solidaires apporte son soutien à la grève générale en Guyane, votée notamment par les syndicats de l’UGT.

La mobilisation ne cesse de grossir depuis une semaine et s’est étendue dans de très nombreux secteurs.

Elle résulte, comme dans beaucoup de DOM et territoires ultra-marins, d’une situation économique et sociale délétère. Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer : un abandon de l’État se comportant parfois comme aux temps des colonies, une violence sociale sans précédent du système capitaliste qui laisse des milliers de jeunes et une grande partie de la population, sans travail, et de paysans et paysannes sans terre.

Lire le communiqué sur le site de SOLIDAIRES
Le préavis de grève